Mondial-2022 : le parcours mitigé des équipes africaines,  avec un Maroc royal

écrit par Alexandre ARKHURST

Le Mondial-2022 s’est terminé au Qatar, dimanche, avec la victoire de l’Argentine face à la France. Cette compétition a été historique avec la performance hors normes du Maroc, première sélection africaine à atteindre la demi-finale. Le Sénégal a aussi fait un bon parcours malgré une nette élimination en huitièmes face à l’Angleterre. La Tunisie, le Cameroun et le Ghana, moins glorifiant, éliminés en phase de poules, peuvent avoir des regrets.


C’est en tout cas un Mondial 2022 réussi pour le continent africain par rapport à celui qui s’était tenu en Russie il y a quatre ans : le Nigeria, l’Égypte, le Maroc, la Tunisie et le Sénégal étaient alors sortis dès le premier tour. Au Qatar, le football africain a montrer son énorme potentiel. Malgré des parcours différents, chaque équipe africaine a gagné minimum un match de poules contre des équipes que l’on estimait supérieures.

Maroc, première sélection africaine en demie finale de coupe du monde.

Les lions de l’Atlas ont été les dignes ambassadeurs du football africains durant cette coupe du monde au qatar. Ils sont d’abord parvenus à sortir premiers du “groupe de la mort” dont il faisait partie avec un match nul (0-0) contre la Croatie (finaliste du Mondial 2018) et en battant (0-2) la Belgique, troisième de la compétition en Russie il y a quatre ans.

Une performance hors norme qui s’est poursuivie lors des matches à élimination directe. Le Maroc a fait barrage au football espagnol en huitièmes de finale (0-0, t.a.b. 3-0) avant de prendre le meilleur sur le Portugal en quarts de finale (1-0). La sélection coachée par Walid Regragui s’est alors hissée jusqu’en demi-finale de la compétition internationale  face à la France (défaite 2–0). Malgré une défaite lors de la “petite finale” face à la Croatie, les Lions de l’Atlas ont montré la voie à suivre pour les prochaines compétitions internationales.

Le Sénégal parvient à atteindre les huitièmes de final, malgré l’absence de son leader Sadio mané

Les Lions de la Teranga ont contribué au rayonnement qu’a eu le football africain durant cette compétition. Malgré une défaite inaugurale face aux Pays-Bas (0-2), le Sénégal est sorti deuxième de son groupe après deux victoires face au Qatar (1-3) et face à l’Équateur (1-2), se hissant jusqu’en huitièmes de finale pour une affiche face à l’Angleterre.

Malgré un bon début de match, la marche a semblé trop haute face aux three lions (défaite 3-0). C’est une équipe encore atteinte de blessures et remaniée qui s’est inclinée face a l’Angleterre qui elle avait toute ses armes pour cette bataille. L’absence de leur capitaine et leader Sadio Mane (deuxième au classement du ballon d’or 2022) pour cause de blessure a aussi probablement joué dans la performance des champions d’Afrique en titre.

. La Tunisie, une élimination avec de l’amertume.

Les Aigles de Carthage ne sont pas parvenus à passer la phase de poules, mais ils sont passés près d’une qualification en huitièmes de finale. Après une première rencontre où elle a posé des problèmes au Danemark en tenant le score de 0-0, la Tunisie est complètement passée à côté de son match face a l’australie (défaite 1-0) qui fut sans doutes le tournant de sa compétition. En effet les Aigles de Carthage se sont offert une victoire de prestige face l’équipe de France, championne du monde en titre avec un score de 1-0. Une victoire a double saveur en ayant relevé le plus grand défi de cette compétition mais en étant éliminée parallèlement. Cependant on pourra dire que l’équipe de Wahbi Khazri sort par la grande porte.

Le Cameroun sort avec les honneurs et gagne le Brésil.


Les Lions indomptables ont mal démarré le Mondial-2022 avec une défaite inaugurale contre la Suisse (1-0), avant de se ressaisir face a la Serbie, en nous offrant l’un des matchs les plus épiques de la compétition avec un score finale nul (3-3). Avec un point inscrit en deux journées, l’affaire semblait pliée pour le Cameroun. Il l’aurait fallu une victoire contre le Brésil et que la serbie s’impose contre la suisse. Avec toutes ses armes le Cameroun que personne ne voyait favoris de ce match s’est offert une victoire historique contre le Brésil (1-0), mais malheureusement la suisse s’est imposée face a la serbie (3-2). Les lions indomptables a l’image de la Tunisie sortent de la compétition en ayant réalisé des exploits.

 Le Ghana n’a pas démérité.


Les Black Stars avaient affaire à un adversaire de choix lors de leur premier match : face au Portugal, ils ont livré un match spectaculaire mais se sont inclinés avec une victoire plus que contestable du Portugal (3-2). Le Ghana n’a pas pour autant baissé les bras et s’est imposé sur le même score pour sa deuxième rencontre face à la Corée du Sud (3-2). Au moment d’aborder la dernière journée, une qualification en huitièmes était encore possible pour les Black Stars, à condition de battre l’Uruguay et que la Corée du Sud ne gagne pas contre le Portugal. C’est tout l’inverse qui s’est produit : les Coréens ont créé l’exploit (victoire 2-1) et le Ghana s’est incliné (défaite 2-0) dans un match qui ressemblait à une revanche de la rencontre polémique entre les deux équipes, lors du Mondial-2010. Face à l’Uruguay, André Ayew a raté un penalty, douze ans après celui d’Asamoah Gyan contre le même adversaire pour une place en demi-finale, après la main volontaire de Luis Suarez. Après ce tir manqué, les Uruguayens ont marqué deux fois et scellé le sort des Black Stars. De quoi laisser les joueurs ghanéens amers mais aussi optimistes.