Automobile : Les activités reprennent leur cours

Les trois grands constructeurs automobile de Détroit reprennent progressivement leur production en Amérique du Nord à partir de lundi.

Le redémarrage de l’économie américaine est une phase cruciale pendant cette crise sanitaire mondiale du coronavirus pour General Motors, Ford et Fiat Chrysler Automobiles qui ont commencé à mobiliser leur salariés pour un retour au travail, malgré le risque de propagation du virus au sein des usines, et plus précisément sur les chaînes de montage, où il est difficile de limiter le danger.

Les géants automobiles déclarent avoir pris des précautions pour protéger leurs employés, mais ces garanties sont loin de convaincre tout le monde. Dans le Michigan, la gouverneure, sous pression des équipementiers et constructeurs automobiles locaux, a assoupli les mesures de confinement pour permettre la reprise de la production tout en respectant les règles de distanciation.

Pas moins de 4.700 postes de travail ont été modifiés pour permettre la distanciation, et de nouveaux programmes de désinfection seront mis en oeuvre afin de respecter les critères d’hygiène. Des tests de température seront effectués pour tous les employés. Aussi, l’obligation du port du masque et de lunettes de protection devra être respecté par tous les employés.

Toutefois, aucune de ces entreprises ne testera fréquemment ses employés. Pour United Auto Workers (UAW) l’un des plus importants syndicats de travailleurs d’Amérique du Nord, ce manque de tests est problématique, et n’a pas soutenu le plan de retour au travail de l’industrie automobile. Les réserves du syndicat sont notamment dues au fait que plus de la moitié des salariés de GM, Ford et FCA ont plus de 50 ans.

avec AFP