Tokyo: lancement du relais de la flamme olympique

Dans un contexte particulier marqué par la pandémie de coronavirus, la flamme des Jeux olympiques de Tokyo traversera 47 départements du Japon avant d’arriver au Stade national pour la cérémonie d’ouverture.

Le jeudi 25 mars, le relais de la flamme olympique a été lancé pour la première fois sans public à Fukushima au Japon. Ces jeux olympiques vont commencer le 23 juillet 2021 dans une atmosphère assez compliquée, les organisateurs des Jeux Olympiques (comité d’organisation, comités internationaux olympique et paralympique, gouvernement de la métropole de Tokyo et gouvernement japonais) ont annoncé qu’aucun spectateur en provenance de pays étrangers ne pourrait assister à l’événement à cause de la pandémie.

Le gouvernement japonais a opté pour une réduction très importante du nombre de participants accrédités. La commission exécutive du comité international olympique a pris un certain nombre de décisions dans ce sens lors de sa réunion à distance le 26 mars. Afin de se conformer à la demande du gouvernement japonais, la commission exécutive a décidé de n’accorder une accréditation qu’aux seules personnes qui occupent des fonctions essentielles et opérationnelles. Les membres du comité international olympique, exercent de telles fonctions et assisteront aux Jeux. Toutefois, la commission exécutive a annulé ou allégé un certain nombre de programmes, parmi lesquels le programme des invités du comité international olympique et les invitations adressées aux athlètes olympiques de légende. Par ailleurs, aucune accréditation ne sera accordée aux accompagnants, et ce, quelle que soit la catégorie d’accréditation.

Les billets achetés par des étrangers pour les épreuves olympiques et paralympiques seront remboursés, est-il indiqué dans un communiqué.