Les complications du diabète au niveau des yeux. 

TRAORÉ MAIMOUNATA

.

L’ATTEINTE DE LA RÉTINE : LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE 

Le diabète est une maladie chronique grave qui se déclare lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline, ou lorsque l’organisme n’est pas capable d’utiliser efficacement l’insuline qu’il produit. L’insuline est une hormone qui régule la glycémie. Le diabète peut entrainer une atteinte de la rétine : la rétinopathie diabétique. Elle se développe en silence et peut progressivement entrainer une perte de la vue. La cataracte, et plus rarement le glaucome, sont également plus fréquents chez les personnes diabétiques. Il faut alors faire un examen du fond d’œil pour diagnostiquer la rétinopathie diabétique. C’est la complication la plus fréquente au niveaux des yeux .D’autres facteurs que l’hyperglycémie favorise sont développement , en particulier l’hypertension artérielle. Le dépistage de la rétinopathie diabétique 

Il s’agit d’un acte effectué par un orthoptiste, professionnel de santé non médecin, spécialisé dans la rééducation des yeux. Il est ensuite interprété en télémédecine par un médecin ophtalmologiste. 

DIABÈTE : LES AUTRES COMPLICATIONS AU NIVEAU DES YEUX

D’autres atteintes des yeux sont observées chez les personnes qui ont un diabète. Nous avons , La cataracte, plus fréquente chez le diabétique. 

La cataracte est une atteinte du cristallin, la lentille transparente qui se trouve à l’avant de l’œil et qui permet de faire la mise au point. Cette lentille peut devenir opaque, ce qui empêche la lumière d’atteindre la rétine située à l’arrière de l’œil. 

La cataracte n’est pas douloureuse mais elle entraîne progressivement une baisse de la vue. 

Le risque d’avoir une cataracte augmente avec l’âge. Elle est aussi favorisée par le tabagisme. 

L’opacification du cristallin dans la cataracte 

Le Glaucome

Le glaucome est dû à une augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil, qui endommage le nerf optique. 

Au cours de son évolution, il peut entraîner une réduction du champ visuel (on voit alors moins bien ce qui est sur le côté), une baisse de la vue ou des douleurs. Une forte douleur aux yeux doit être signalée au plus vite à votre médecin car elle peut nécessiter une intervention urgente. 

Le diabète ne détruit pas seulement les yeux mais plusieurs parties du corps à savoir une insuffisance rénale ,le cœur, les vaisseaux sanguins et aussi les nerfs. Sa prise en charge repose sur des mesures hygiéno-diététiques (alimentation équilibrée et activité physique), ainsi que sur des traitements médicamenteux. 

L’insuline est l’une des hormones qui permettent la régulation du taux de sucre (glucose) dans le sang. Lorsque ce taux augmente (par exemple après un repas), le pancréas sécrète de l’insuline qui favorise le stockage du sucre dans les muscles et le foie. Sans cette hormone, le taux de sucre dans le sang serait trop élevé. Si le sucre constitue l’aliment majeur de nos cellules, une élévation permanente de son taux sanguin provoque des dégâts, notamment sur les vaisseaux sanguins. 

Les symptômes du diabète sont multiples tels que – 

-augmentation de la soif et de la faim ;

-besoin fréquent d’uriner ; 

-fatigue ; 

-peau sèche sujette à des démangeaisons ; 

-coupures et blessures qui cicatrisent lentement ; 

-infections fréquentes des gencives, de la vessie, du vagin, de la vulve et du prépuce ; – 

insensibilité ou fourmillement des mains et des pieds ; 

-troubles de l’érection ; 

-vision floue. 

Le diabète est une maladie très dangereuse et même parfois mortel s’il y’a des complications il est donc nécessaire de prendre des mesures et de contrôler son alimentation pour l’éviter même si dans certains cas elle est aussi héréditaire.